Actualités

MIEUX VAUT PRÉVENIR QUE GUÉRIR !

 La période de crise que nous connaissons, l’atmosphère anxiogène et le confinement à domicile générent un terreau propice aux violences conjugales, en augmentation de plus de 30 % ces dernières semaines

Quels dégâts allons-nous découvrir dans les relations humaines ? Comment répondre aux facteurs de stress post-traumatique de ces prochains mois ? Le défi à relever est, sans aucun doute, immense !

Heureusement, toute personne victime de violence, de harcèlement bénéficie d’aide, de conseil, d’écoute de la part d’associations, de structures administratives, policières et judiciaires. Une association telle que l’AVIP à Monaco accueille, soutien et accompagne les personnes ayant subi un préjudice corporel et/ou psychologique

Mais qu’advient-il de l’auteur du préjudice ? Doit-il, lui aussi, être accompagné pour assumer la responsabilité de ses actes, améliorer la qualité de ses relations aux autres ? Doit-il être formé à reconnaître les différentes formes de violence, à décrypter les canaux de communication, à se comporter dans un conflit, à maîtriser ses pulsions ? À vivre avec lui-même et avec les autres ?

La communication non-violente (CNV) est un outil qui sert à la résolution de conflits entre deux personnes ou au sein d’un groupe. C’est aussi une méthode visant à créer, entre les êtres humains, des relations fondées sur l’empathie, la compassion, la coopération, le respect de soi et des autres

Les techniques d’optimisation du potentiel (TOP)® employées dans les Armées permettent d’apprendre à mieux gérer (avant, pendant et après) des situations de violence par une meilleure maîtrise des émotions. Et ainsi, développer ses capacités d’observation, d’expression des sentiments et d’adaptation pour améliorer l’expression de soi

Afin de diminuer le taux de récidive, devons-nous mettre ces outils CNV et TOP au profit des auteurs de violence ? Dans le cadre de la prévention des conflits, devons-nous commencer à sensibiliser les plus jeunes à la gestion du stress dès l’enseignement secondaire, les centres de formation et d’apprentissage comme le font les Armées dans leurs écoles militaires ?

À mon humble avis oui… « mieux vaut prévenir que guérir » ! Une stratégie médicale comme militaire et sportive 

Dominique LUCAS
Intervenant en Communication Non Violente (CNV)
Instructeur en Techniques d’Optimisation du Potentiel (TOP)®

Consultez mes actualités et rejoignez  ceux qui me font confiance
impala logo

16, rue J.F Bosio 98000 MONACO
Tél: +33 6.62.04.17.45
Mail: dlucasformation@gmail.com
Répertoire du Commerce et de l’Industrie N° 17P08978 en Principauté de Monaco

Suivez-moi sur Facebook et Linkedin

Ce contenu a été publié dans Formation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *